ViaRhenana – Où l’eau joue le premier rôle

«Panta rhei», tout s’écoule, disaient les anciens Grecs. La ViaRhenana suit le Rhin en traversant toutes sortes d’espaces naturels façonnés par l’eau, ainsi que des paysages riches en contrastes. Au Moyen Age, des monastères et des villes furent fondés aux points clés de cette voie navigable historique. Aujourd’hui, elles sont des centres de culture au rayonnement européen. Sur la ViaRhenana, on se déplace à pied, à vélo ou en bateau – selon les possibilités offertes par le fleuve.

Histoire

 

Le Haut-Rhin fut la voie navigable la plus importante de Suisse. Aujourd’hui, la Via Rhenana suit les paysages variés que le fleuve a façonné. C’est au moyen-âge que les premiers colons s’installent dans la vallée et établisse la liaison entre la Souabe, la Suisse et les plaines du Haut-Rhin. Depuis lors l’agriculture et la pisciculture modèle son apparence. Des églises et monastères d’importance spirituelle et culturelle sont fondés dans les places fortes de Bâle et Constance. Des châteaux occupaient les collines environnantes et toute une série de bourgades se développent aux principaux points de franchissement du fleuve. D’innombrables ponts et passages permettent la traversée du fleuve et un service de transport permanent permet le franchissement des rapides. De fait, le Rhin ne constitue donc pas un fossé de délimitation et cela même s’il constitue sur un long tronçon une frontière nationale depuis 1803.

La force hydraulique des eaux du Rhin est utilisée à partir du 19ème siècle, ce qui a eu pour conséquence une forte présence industrielle dans ses environs. Finalement, des points de forage profonds permettent l’extraction du sel et l’exploitation de bains thermaux.

Itinéraire

 

La ViaRhenana suit en dix étapes le Rhin supérieur de Kreuzlingen à Bâle. Le segment Kreuzlingen–Eglisau forme, dans le cadre de «La Suisse à pied», un «highlight» commun aux cantons de Schaffhouse, Thurgovie et Zürich. Ses cinq étapes longent la plupart du temps la rive du Rhin. Les possibilités de voyager à pied, à vélo ou en bateau sont multiples. Les combiner représente l’un des charmes particuliers de la ViaRhenana.